Les bienfaits de la course à pied

Prévenir l'hypertension artérielle

March 2021

L'hypertension artérielle est une pression anormalement forte du sang contre la paroi des artères. Chez les personnes hypertendues, la tension est élevée en permanence, au repos ou à l’effort, au calme ou en période de stress.

La tension artérielle

Le  corps est une machine incroyablement bien organisée. Telle une carte routière, le il est composé d’un réseau complexe et logique d’autoroutes, de nationales et de chemins de villes. Ainsi, les artères transportent le sang et donc l’oxygène du cœur vers les organes, tandis que les veines ramènent le sang des organes vers le cœur. Le cœur est la pompe qui rythme ces échanges sanguins dans tout l’organisme, et qui impulse ces trajets incessants. 

La tension artérielle est composée de deux mesures :

  • La pression systolique (le premier chiffre de la tension) : elle correspond à la pression de contraction du coeur au moment de la systole ;
  • La pression diastolique (le second chiffre) : elle correspond à la pression au moment où le cœur se relâche, la diastole.

Ces mesures s’expriment en millimètre de mercure (mmHg) et sont déterminées via un brassard qui compresse une artère (en générale le bras) et un stéthoscope qui écoute les battements du cœur. De plus en plus de systèmes électroniques permettent d’obtenir cette mesure.

Il est communément accepté qu’une tension artérielle normale est de moins de 12 ( mmHg systolique) / 8 (mmHg diastolique) : on vulgarise en disant 12/8 de tension.

L’hypertension artérielle:

L’hypertension (HTA) artérielle se caractérise par une pression sanguine trop importante dans les artères. Plus précisément, on parle d’hypertension si la pression artérielle systolique est supérieure à 130 mmHg et si la pression artérielle diastolique est supérieure à 80 mmHg.

Ses signes, ses causes et ses conséquences

Il n’y a pas de signaux d’alarme de l’hypertension, et beaucoup de personnes ignorent qu’elles en souffrent. Les symptômes sont nombreux: vertiges, pâleurs, ronflement, hypersomnolence, crampes, faiblesse, fatigue, palpitations, oedèmes, besoin urinaire fréquent, …

Les causes de l’hypertension sont également nombreuses : prédisposition génétique, régime alimentaire, obésité, activité physique, consommation d’alcool, tabagisme, sédentarité, consommation excessive de sel, …

Malheureusement, les conséquences de l’hypertension artérielle sont très nombreuses et peuvent être très graves : Accident vasculaire cérébrale (AVC), infarctus du myocarde, angine de poitrine, maladie artérielle périphérique, anévrisme etc… Elle n’est donc pas à prendre à la légère.

La gestion et la prévention de l’hypertension artérielle:


Avant toute chose, si vous vous rendez compte que votre tension artérielle est élevée (supérieure à 13/8), nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec votre médecin.


Comme nous l’avons précédemment expliqué, l’hypertension artérielle peut être la conséquence de nombreux facteurs (sédentarité, obésité, hygiène de vie, antécédents, hérédité, …). Afin de réguler sa tension, il est nécessaire d’effectuer une prise en charge pluridisciplinaire et donc d’agir sur l’ensemble des facteurs de risques.

Qu’en est il de l’activité physique et de la course à pied ?

L’activité physique et l’hypertension artérielle

Nous ne sommes pas sans savoir que l’activité physique a de nombreux bienfaits sur la santé et la modulation de la tension artérielle en fait partie.

Une récente méta-analyse portant la pratique d’une activité physique 3 jours par semaine montre que tous les groupes étudiés baissent leur pression artérielle avec un effet encore plus important chez les individus souffrant déjà d’HTA.
N’est ce pas une bonne nouvelle ?

Les mécanismes

Les mécanismes sont assez complexes. Pour tenter de faire simple, l’activité physique permet de réguler la tension vasculaire via plusieurs actions:

  • Le système rénine - angiotensine - aldostérone : Ces trois noms un peu barbares désignent un système hormonal localisé dans le rein jouant un rôle dans le contrôle de la tension artérielle. En étant sécrétée, la rénine a pour rôle d’augmenter la pression artérielle.

    La résistance périphérique des vaisseaux sanguins est également un facteur important dans la modulation de la tension artérielle.
     
  • L’endothélium étant la couche tapissant l’intérieur des vaisseaux, il joue un rôle très important dans la régulation du tonus vasculaire en libérant des substances vasoactives.
     
  • L’hypotension post-effort : Il a été montré au travers de plusieurs études que l’activité physique génère une hypotension artérielle après l’effort.

Via ces principaux mécanismes physiologiques, la pratique d’une activité physique permet de gérer et d'améliorer les fonctions de notre corps ayant pour conséquence une baisse de la tension artérielle.

Recommandations de la pratique d’exercices physiques dans la gestion de la pression artérielle

Avant d’effectuer une activité physique dans l’objectif de gérer l’hypertension artérielle, il est nécessaire de consulter un ou plusieurs professionnels de santé. En effectuant un bilan de vos capacités physiques, ils vous permettront d’y voir plus clair sur la manière d’appréhender l’activité physique.

Une méta analyse conduite par Véronique A Cornelissen démontre que l’activité physique d’endurance (d'intensité légère à modérée) diminue de manière très significative la tension artérielle et particulièrement chez les personnes hypertendues.

La musculation, moins documentée, semble également donner des résultats positifs sur la diminution de la tension artérielle avec un effet moindre. En revanche, la musculation intensive est à proscrire au début du plan d’entraînement.

Pour un maximum de bénéfices, un entraînement d’endurance d’intensité légère ou moyenne combiné à des exercices de musculation léger permettra donc d’avoir les meilleurs résultats sur l’hypertension artérielle et sur la santé en général.

Conclusion

Influencée par de nombreux facteurs, l’hypertension artérielle est insidieuse et les symptômes sont nombreux. Mal gérée, les conséquences de l’hypertension artérielle peuvent être graves. Heureusement, cette condition médicale peut être grandement améliorée par l’activité physique avec une pratique encadrée et adaptée. N’ayez donc plus peur de chausser vos baskets, la course à pied adaptée est un bon moyen de prévenir l’hypertension artérielle! N’hésitez pas à prendre conseils auprès de votre professionnel de santé.


Sources:

https://www.cdc.gov/bloodpressure/about.htm
https://www.ahajournals.org/doi/10.1161/HYP.0000000000000065?url_ver=Z39.88-2003&rfr_id=ori%3Arid%3Acrossref.org&rfr_dat=cr_pub++0pubmed&
Gibbons GH, Harold JG, Jessup M, et al.. The next steps in developing clinical practice guidelines for prevention.Circulation. 2013; 128:1716–7.
The Seventh Report of the Joint National Committee on Prevention, Detection, Evaluation, and Treatment of High Blood PressureThe JNC 7 Report
Aram V. Chobanian, MD; George L. Bakris, MD; Henry R. Black, MD; et al
Activité physique, sport et hypertension artérielle Boris Gojanovic Rev Med Suisse 2015; volume 11. 1426-1433
ACSM : American College of Sports Medicine. ESC-ESH : European Society of Cardiology – European Society of Hypertension
https://www.chuv.ch/fileadmin/sites/nep/documents/nep-systeme-renine-angiotensine-aldosterone.pdf
https://www.chuv.ch/fr/nephrologie/nep-home/professionnels-de-la-sante/laboratoire/hormones-et-composants-du-systeme-renine-angiotensine-aldosterone-raas
The effects of aquatic and land exercise on resting blood pressure and post-exercise hypotension response in elderly hypertensives https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31651927/
Cornelissen VA, Fagard RH. Effects of endurance training on blood pressure, blood pressure-regulating mechanisms, and cardiovascular risk factors. Hypertension 2005;46:667-75
Inserm https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/hypertension-arterielle-hta
La Fédération Française de Cardiologie : https://www.fedecardio.org/Je-m-informe/Je-bouge/baisser-sa-tension-arterielle-grace-au-sport

Share this article